LA NORMANDIE TOUT SIMPLEMENT

Publié le par la-petite-souris-normande.com

12 régionsSans le besoin de donner des gages à Bruxelles qui oblige le gouvernement à aborder le regroupement des régions, les deux Normandie seraient restées séparées par la volonté d’un seul homme et de ses courtisans.

Alors que Laurent Beauvais , Président (PS) du Conseil Régional de Basse Normandie se dit très favorable à la réunification, son collègue « de la haute » énarque de service placé là par Laurent Fabius essaie désespérément de faire capoter le projet.

En exigeant la capitale à Rouen , il est certain de défriser les bas-Normands qui vont évidemment rappeler que Caen était le siège du gouvernement de Guillaume.

M. Mayer-Rossignol qui n’a décidément pas la fibre normande a trouvé une autre astuce pour compliquer le débat : proposer l’annexion de la Picardie.

Outre le fait que le département de la Somme a des relations naturelles avec le département de Seine-Maritime, le reste de cette région est en Ile de France (l’Oise) ou dans le Nord-Pas de Calais (l’Aisne).

A partir de ce principe de proximité, les habitants du sud Manche travaillent avec l’ille et Vilaine , ceux de l’Orne avec la Sarthe et  la Mayenne.

Là aussi, on pourrait invoquer une « cohérence économique ».

En fait, la conclusion provisoire de ce nouvel épisode revient au Président Beauvais qui a déclaré la semaine dernière « et si on réunissait la Normandie… tout simplement ? »

Quitte , ensuite à développer les relations entre notre grande région et les régions limitrophes.

  

DJ

 

 Daniel JUBERT 

  Rapporteur pour le Développement numérique (CASE)

 Conseiller municipal de Louviers

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article