LA SOCIÉTÉ DES DERLINES

Publié le par la-petite-souris-normande.com

lsdd.JPGSuite au succès populaire des trois romans historiques, les Éditions Corlet ont décidé de publier en un seul volume les 3 tomes de l'épopée de Grégory Laignel à un prix exceptionnel :

1. Frères ennemis

2. Les tentations d'Etienne

3. Le réveil du Taureau.

Vous avez manqué le début ?

Novembre 1764. Etienne Leconte, jeune charretier sans emploi, erre le ventre vide au cœur du bocage virois. Après quatre longues années d’absence, lassé de tirer le diable par la queue, il s’en retourne à Fresnes, sa paroisse natale, retrouver sa mère et son frère. Quelle n’est pas sa surprise en arrivant dans son village : sa famille n’habite plus leur humble masure mais une solide longère ; sa mère, une brave femme énergique et volontaire, n’est plus que l’ombre d’elle-même, terrassée par une maladie inconnue ; quant à son frère, de simple paysan, il est devenu un marchand de draps fortuné, un homme important et redouté depuis qu’il est à la tête de la mystérieuse Société des Derlines…

S’inspirant d’une authentique affaire judiciaire, Grégory Laignel nous livre une histoire captivante, parsemée de portraits secondaires savoureux. Avec ce premier roman, l’auteur brosse un tableau réaliste de la paysannerie bocagère vivant sur une terre grevée de taxes, soumise aux abus de leur seigneur. Tout en alternant l’humour et le tragique, il parvient à entraîner le lecteur dans le sillage d’un groupe de paysans désargentés prêts à tout pour s’extirper de leur modeste condition.

La société des Derlines : édition intégrale - 682 pages - 29 €

A  commander chez votre libraire ou sur : www.corlet-editions.fr 

gl.JPGGrégory Laignel est né à Caen en 1976, où il a suivi des études d'histoire à l'université. Son mémoire de maîtrise étudiait "La criminalité dans le baillage de Vire de 1745 et 1760" et lui a inspiré ces romans.

Professeur d'histoire et de géographie, il a également publié aux Editions Charles Corlet, en 2014, Pris au piège dans la poche de Chambois.

 

 

Publié dans JEAN RIEUL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article