BLOG NOTES DE LA 33° SEMAINE

Publié le par la-petite-souris-normande.over-blog.com

 

 

 

UNE BOUFFÉE D’AIR

Le Père Guy Gilbert est un éternel révolté. A contrario des poncifs des leaders politiques de gauche comme de droite, il souffle une bouffée d’air pur qui devrait oxygéner toutes celles et tous ceux qui se répandent sur les ondes ‘‘au nom du Peuple’’. S’ils savaient combien ils sont à cent lieus des préoccupations de la cliente du Leclerc d’Incarville ou de l’usager de la gare de Val de reuil…

Ecoutez cette interview de Gérard Klein. Son émission sur Europe1 compense largement les platitudes égrenées tout cet été sur France Inter. Avec le Père Gilbert, le Christ, c’est la vie !

FRICBALL/COMMISSION DE DISCIPLINE

Des sanctions ridicules. C’était toute l’équipe qu’il fallait définitivement mettre hors de nuire !

ET SI LE MÉDIATEUR POUVAIT ETRE PRÉSIDENT...

En écoutant Jean-Paul Delevoye, Médiateur de la République, on se dit que l’espoir d’une France équitable et laborieuse n’est peut être pas un vain mot ! Nous en parlerons plus longuement à la rentrée.

IRAK, ANNÉE ZÉRO

La dernière brigade militaire américaine a quitté l’Irak ce jeudi matin. Sept années Bibliques de vaches maigres : C'est-à-dire, sept années de guerre civile. Certes, Saddam Hussein était un dictateur. Mais l’Irak était une République laïque, avec un gouvernement réunissant Chrétiens et Musulmans. Après la ‘‘Busherie’’ et ses centaines de milliers de morts, quel est l’avenir du Pays dont Stéphane Pizella nous faisait rêver en nous contant ‘‘Les nuits du bout du monde’’ ? Je crains que l’Irak ne soit la proie des intégristes au détriment de son Peuple. Reconnaissons à Barack Obama d’avoir tenu parole.

JOURNÉES D’ÉTÉ D’EUROPE ÉCOLOGIE

Je l’avoue, j’ai un faible pour Daniel Cohn-Bendit. Pour des raisons personnelles qui datent de 1965… et parce que notre pays a besoin d’électrons libres. José Alcala, au lendemain des Européennes, avait publié le portrait flouté d’une candidate présidentielle potentielle. Il me semblait que c’était Eva Joly… Elle fait peur. Juge, elle s’est comportée en Robespierre ou Danton. Elle a été menacé de mort et s’est réfugiée dans sa Norvège natale. Elle nous revient aujourd’hui avec, je l’espère plus d’humanisme, mais aussi la même détermination d’apporter un peu plus de justice sociale. Notre pays en a plus que besoin, et les politiques auraient bien tort de la sous-estimée.

LA FRANCE DE L’ESPOIR

Il est de bon ton chez la gauche ‘‘qui sait tout’’ de vilipender TF1. Mais les platitudes déversées cet été sur le petit écran de France télévision ou radio France m’incitent à vous faire partager le bonheur que j’ai eu à regarder ‘‘Master Chef’’. Permettre à des passionnés de cuisine de pourvoir se réaliser : c’est la France de l’espoir et du travail bien fait.

LA FRANCE QUI GAGNE

La médaille Fields (Ce prix est considéré comme le Nobel des mathématiques) décernée à deux Français : Cédric Villani et Nqo Bao Chau. Après les magnifiques prestations de l’athlétisme et de la natation, cela fait chaud au cœur !

 

Gif ecole livres (23) Vildenay 

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Le Père Gilbert, ah OUI ! Les politiques devraient tous l’inviter à leur table.
JP Delevoye : merci de nous le faire connaître.
Dany le rouge (ou Dany le vert) cela devient orange. Sauf, que la plupart des cadres du Modem viennent de claquer la porte pour le rejoindre. Vous avez raison, Eva lave + blanc, sera peut être le
rempart face à Marine… Et les Centristes, dans tout ça. A part leur leader que l’on entend de temps à autres, ils ont des députés de qualité… dommage, on ne les entend pas !
Master chef : super ! Permettre à des gens d’envisager une chance de s’éclater dans le travail. Avez-vous remarqué qu’il y avait des jeunes issus de l’immigration. Des bosseurs, pas des casseurs.


Répondre
B

Un mot sur Guy Gilbert.
Je l'ai croisé à plusieurs reprises en tôle quant j'étais visiteur.
Il n'a jamais loupé une occasion de lâcher une connerie pensant que ça faisait partie de son personnage, un vrai cabotin.
Cela dit, c'est sans importance quand on voit comment les gars l'écoutent, comment dans sa montagne il sort des enfants de la merde et comment sa théologie est juste.

Seul Coluche était son égal, dans un autre registre.

http://legueduyabboq.blog.lemonde.fr


Répondre