LE TOUR DE L’HORLOGE…

Publié le par la-petite-souris-normande.com

IMG00237-20101216-1806.jpg

Les automobilistes attentifs peuvent se demander depuis deux jours pourquoi la ville de Louviers fait de l’information municipale pour la ville de Val de Reuil … En effet, au grand carrefour, après avoir laissé l’entreprise Aventis Pasteur sur votre droite, à l’entrée de la ville de Louviers, trône un immense panneau lumineux invitant les Rolivalois à participer à la démocratie citoyenne en suivant en direct sur internet le déroulement du prochain conseil municipal.

Bien entendu, cette bizarrerie n’est pas à mettre à l’actif de la ville de Louviers et la petite souris n’a pas eu à fouiner longtemps pour savoir que c’est bien la ville de Val de Reuil qui a choisi là de gaspiller l’argent des rolivalois … parce qu’enfin, si étendu que soit le territoire de la commune de Val de Reuil, il n’y a dans le secteur que des Rolivalois de passage et en tous les cas aucun habitant de Val de Reuil n’y demeure.

On devine qui a poussé le Directeur général des services municipaux de Val de Reuil à une telle hâte dans sa réalisation… Cela ne peut être qu’un ordre venu d’en haut. Est-ce qu’après les manipulations d’Opa sur Hermès, Marc Antoine Jamet a voulu démontrer que les coups de forces ne lui faisaient pas peur.

Ainsi a-t-il voulu ériger ce fier panneau Rolivalois en face des services de la Case…

Ridicule ! Mais le ridicule ne s’arrête pas là, puisqu’il s’avère que le panneau a été posé sur un terrain qui n’appartient pas à la commune de Val de reuil… mais à la Case !

De même, le branchement électrique a-t-il été réalisé (quand on vous dit que ça a été fait à la hâte !) à partir de l’horloge, soudain mise sous l’éteignoir, elle qui trônait sur le carrefour depuis des dizaines d’années…

Le pire, c’est que le bruit a couru que la ville de Val de Reuil voulait embarquer la dite horloge pour l’installer quelque part sur la dalle… On croit rêver…  Car l’horloge n’appartient pas à la Ville de Val de Reuil, mais à la Case…

On connaissait le cynisme du vieil adage : «  ce qui est à moi est à moi, tout le reste est négociable ! », voilà qu’avec MAJ, ça devient « ce qui est à toi est à moi !»

souris  La petite souris Normande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article