VIVE LA FRANCE !

Publié le par la-petite-souris-normande.com

 

 

 

En 1967, la ravissante Stone avec son charmant chemisier à fleurs  chantait gaiement « Vive la France et ses joueurs d’accordéon, ses pompiers et leurs pin-pons qui m’ont donné le grand frisson ! »

Certes, on peut déplorer le caractère un peu simplet de ces paroles que pourtant Freddy Groual  ne doit pas désavouer, mais, au moins, c’était joyeux et pimpant !

Je n’aime pas et ne reconnais pas « ma France » d’aujourd’hui.

Je n’aime pas voir déambuler dans les couloirs des établissement scolaires et universitaires des « jeunes issus de l’immigration » vêtus de leur uniforme « national », c’est-à-dire de l’équipement des joueurs de foot de « leur » pays.

Je n’aime pas cette provocation permanente et ostentatoire qui rend notre société si agressive.

Je n’aime pas cette montée de l’Islamisation de notre pays, laïc par « essence ».

Je n’aime pas cette réforme inévitable du Code Civil qui va « casser » la famille et supprimer à jamais la notion de père et mère.

Je n’aime pas cette « marchandisation » de l’enfant qui est clairement sous-jacente, quoi qu’on en dise.

J’ai toujours défendu « beurs et beurettes » parce que je comprends parfaitement bien leur mal-être identitaire.

Mais je considère que ce n’est pas un service à leur rendre que de les laisser dans l’illusion qu’ils pourront vivre en France comme au fin fond du bled alors qu’ils sont Français.

Et être Français, cela signifie vivre dans la diversité et le respect des « valeurs et traditions » de l’autre.

Je m’étais farouchement opposé au débat sur l’identité nationale, mais je me rends compte aujourd’hui que j’avais tort.

Qu’est-ce qu’être Français aujourd’hui alors que la société se transforme profondément (on peut le déplorer ou s’en réjouir, c’est un fait avéré) ?

Il me semble urgent de répondre à cette question, c’est-à-dire définir ce qu’est un citoyen Français et quels sont ses droits et ses devoirs.

Et ce d’autant plus que l’homoparentalité va « en remettre une couche ».

On comprend bien pourquoi un « jeune issu de l’immigration »  se demande où il est.

On assistera inévitablement au même phénomène avec les enfants qui se douteront bien que papa Paul et papa Roger ou maman Elodie et maman Germaine comme parents…. Il y a quelque chose qui ne colle pas.

Tout comme Houcine et Souad se demandent qui est réellement leur mère…patrie.

Le processus est de même nature et aussi dangereux.

Qui suis-je ? Chantait Guy Béart, il y a bien longtemps, déjà.

 

 HIBOU

 

 

 

Le hibou de la Vallée

 

 

souris01Nous nous excusons auprès de notre ami Patrick ROBERT à qui nous avions tôt ce matin attibué un article écrit par l'auteur du "HIBOU DE LA VALLÉE",  qui nous le  pardonnera.

Publié dans LE HIBOU DE LA VALLÉE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article