J'AI TIRÉ SUR LE FIL DU MENSONGE ET TOUT EST VENU !

Publié le par Philippe de Villiers

J'AI TIRÉ SUR LE FIL DU MENSONGE ET TOUT EST VENU !

Vous auriez donc fait le travail que les scientifiques n’osent pas entreprendre ?
Exactement. J’ai constitué des « brigades d’explorateurs » qui sont parties à l’assaut des archives, à Stanford, à Washington, à Lausanne, à Moscou, à Berlin… Elles ont ramené des casiers de documents confidentiels incroyables. On a étalé ça sur le zinc comme les pécheurs à la criée du Guilvinec. J’ai trié les mètres cubes d’archives explosives. J’ai tout mis en perspective, en publiant 111 pages de fac-similés. Le résultat est là : l’envers du décor est apparu. Ce n’est pas du tout ce qu’on nous avait dit.

Et pourquoi ce titre ?
Il vient d’une conversation avec Maurice Couve de Murville, l’ancien ministre des Affaires étrangères de De Gaulle. Alors que nous évoquions la genèse de l’unification européenne, il a soupiré en levant les bras au ciel : « Ah l’Europe ! « L’Europe des Pères fondateurs » ! Cher Philippe, si vous voulez savoir, il vous suffira de tirer sur le fil du mensonge et tout viendra. » J’ai tiré… et tout est venu.

« Tout », c’est-à-dire quoi ?
Tout ce qu’on nous a fait croire, tout ce qu’on nous a promis, tout ce qu’on nous a fait miroiter… le fameux « rêve européen » de la fusion des nations, qui s’est fracassé sur le réel : l’Europe-puissance, protectrice, attractive, prospère… les « États-Unis d’Europe »…

Ce que vous appelez « le Grand Mensonge »…
Oui. Il n’y a pas de dérive : le grand mensonge, c’est que le gène déconstructeur qui mine et désagrège l’Europe d’aujourd’hui était déjà dans l’ADN du corps d’intention des Pères fondateurs.

Et quel est donc ce gène déconstructeur ?
Il figure en toutes lettres dans la péroraison des « Mémoires » de Monnet qui annonce le programme génétique à venir : « Ai-je assez fait comprendre que l’unification européenne n’a pas sa fin en elle-même ? Elle est un processus… Elle n’est qu’une étape vers les formes d’organisation du monde de demain. » C’est la seule phrase écrite de sa main. Ce qui intéresse Monnet, ce n’est pas l’idée d’une super-nation, la constitution d’un super-état ; il ne veut pas favoriser la naissance...

 

Propos tenus dans Valeurs Actuelles du 7 au 13 mars

 
J'AI TIRÉ SUR LE FIL DU MENSONGE ET TOUT EST VENU !

Publié dans LIBERTÉ D'EXPRESSION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article