TERRA NOVA : DESTRUCTRICE DU PEUPLE (1)

Publié le par Charlem

TERRA NOVA : DESTRUCTRICE DU PEUPLE (1)

Parce que la démocratie nécessite la confrontation entre une gauche à l’écoute du peuple, attentive aux acquis sociaux et une droite novatrice.

Excluons le Parti communiste qui a cautionné les dictatures des pays de l'est et l'inénarrable Mélenchon et ses affidés.

Débarrassé de l'utopiste Hamon, il est nécessaire que le Parti Socialiste, après s’être dévoyé avec Terra Nova, retrouve sa raison d’être : la justice sociale, la répartition des richesses, la réduction des inégalités sociales en favorisant l’intérêt général.

Nous avons demandé à Charlem de concocter une série d’articles sur la perversité destructrice du think-tank Hollando-centriste Terra Nova.

Petite-Souris-Normande-2.jpg     la Petite Souris Normande 

En mai 2011, Terra Nova, destructeur du Peuple de France, publiait une note intitulée: ‘‘Gauche, quelle majorité électorale pour 2012 ?’’

Selon les pervers capitalistes de Terra Nova : « La France de demain doit être unifiée par ses ‘‘valeurs’’ progressistes et son ouverture aux peuples…’’ Elle doit s’opposer à un électorat qui défend le présent et le passé contre le changement, qui considère que « la France est de moins en moins la France, que c'était mieux avant, un électorat inquiet de l'avenir, plus pessimiste, plus fermé, plus défensif »

Un exemple : Lors des élections régionales franciliennes de 2015, ou s’opposaient Valérie Pécresse et Claude Bartolone, ce dernier, lors d’un meeting s’exclama : « L'Ile-de-France monte des start-up, cultive les champs…, fait du hip-hop, se tatoue les bras ! » … Et d’en rajouter sur « une droite dépeinte comme s'appuyant sur un électorat conservateur, traditionnel, portant le ‘‘serre-tête’’, réactionnaire (avec la Manif pour tous) , et de la ‘‘race blanche’’… »

Résumons :  suivant les directives de Terra Nova, le PS francilien prônait une « coalition arc-en-ciel » faisant l’impasse sur les catégories populaires. C’est ainsi que, conformément aux directives de Terra Nova, le PS Hollandiste, a définitivement abandonné les employés et les ouvriers au Front National…

Rappelons qu’au cours de la campagne présidentielle de 2002, Pierre Mauroy s'était révolté en constatant que le terme « d'ouvrier » ne soit jamais employé dans le 4 pages présentant le programme de Lionel Jospin…

A cette occasion, le Peuple avait lourdement sanctionné le candidat PS en l’écartant du 2ème tour et en élisant Jacques Chirac avec 82,21% des suffrages !

monde-Chevalier-etoileb-009.gif CHARLEM

 

Publié dans CHARLEM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article