“L’ÉGLISE EST PLONGÉE DANS L’OBSCURITÉ DU VENDREDI SAINT” (3/10)

Publié le par Laurent Dandrieu-Valeurs Actuelles

Cardinal Sarah

Cardinal Sarah

N’y a-t-il pas aujourd’hui, plus spécifiquement, la tentation chez certains d’aligner l’Eglise sur les valeurs du monde, afin de ne plus être en contradiction avec lui ?

Cardinal Sarah :

À l’évidence, il existe une forte majorité de prêtres qui restent fidèle à leur mission d’enseignement, de sanctification et de gouvernement. Mais il y a aussi un petit nombre qui cède à la tentation morbide et scélérate d’aligner l’Eglise sur les valeurs des sociétés occidentales actuelles. Ils veulent avant tout que l’on dise que l’Église est ouverte, accueillante, attentive, moderne…

Mais l’Église n’est pas faite pour écouter, elle est faite pour enseigner : elle est Mater et magistra, mère et éducatrice. Certes, la maman écoute son enfant, mais elle est d’abord présente pour enseigner, orienter et diriger, car elle sait mieux que ses enfants la direction à prendre. Certains ont adopté les idéologies du monde actuel sous le prétexte fallacieux de s’ouvrir au monde ; mais il faudrait plutôt porter le monde à s’ouvrir à Dieu qui est la source de notre existence.

Laurent Dandrieu

Publié dans Valeurs Actuelles

le 27/03/2019

“L’ÉGLISE EST PLONGÉE DANS L’OBSCURITÉ DU VENDREDI SAINT”  (3/10)

Publié dans LIBERTÉ D'EXPRESSION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article