DROITE & GAUCHE : LE MILLEFEUILLE CONTINUE !

Publié le par VILDENAY

DROITE & GAUCHE : LE MILLEFEUILLE CONTINUE !

En matière d’économies, la "réforme territoriale" ordonnée par les pouvoirs qui se sont succédés est un comble d’inepties !

Les départements se sont trouvés avec un nombre plus important de conseillers rémunérés avec les impôts des citoyens…

Le découpage des régions a été fait en dépit du bon sens, à part quelques exceptions.

Si l’on peut concevoir une idée d’appartenance identitaire et économique comme la Corse, ou folklorique comme la Normandie et quelques autres anciennes provinces, la Bretagne se voit toujours amputée de son ancienne capitale Nantaise, l’Alsace et la Lorraine se voient affublées de la Champagne-Ardenne, le Pays Basque est absorbé dans un "grand machin". Quant à l’Aquitaine, l’Ile de France et Rhône-Alpes, l’on en fait des monstres tentaculaires.

Il est dommage que le n°2 du gouvernement n’ait pas pesé de tout son poids pour réorganiser le territoire en fonction des intérêts des bassins de vie.

En effet, Laurent Fabius avait été visionnaire en étant l’initiateur de la CREA. Et, Franck Martin, sur la fin de ses mandats, avait compris l’intérêt d’entamer un rapprochement pour aboutir à la fusion, qui se fait toujours attendre…

Car, qu’y a-t-il de commun entre Alençon, Caen, Cherbourg, Le Havre, Rouen sinon l’identité folklorique de la Normandie.

Pour les citoyens, ce qui les intéresse au premier chef, c’est leur bassin de vie.

Et qui dit Bassin de Vie, dit Emploi, Transport, Santé, Écologie, Enseignement, Sécurité…

En créant de véritables Assemblées de Métropoles proches des citoyens, leurs élus pourraient avoir des représentants constituant un Conseil de région pour harmoniser et promouvoir la "marque régionale".

Des économies substantielles seraient réalisées en supprimant sine die les "Conseillers", départementaux, régionaux et, par la même occasion, tous ces comités Théodule comme le Conseil économique et social régional, les syndicats intercommunaux, les syndicats mixtes, les Pays, les Agences … et autres multiples organismes pour placer les copains en ponctionnant les contribuables.

Il resterait à définir le rôle des conseils municipaux en liaison étroite avec l’Agglo métropolitaine.

Cela nécessite qu’un homme (une femme) sorte du marais politicien et réunisse avec enthousiasme et abnégation le Peuple de France qui attend désespérément qu’on remette les pieds sur terre, qu’on adapte la France à son époque et qu’on arrête drastiquement les dépenses inutiles.

employe-bureau-etoileb-032     Vildenay

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

acid'eure 03/09/2015 06:31

j'ai fais un rêve ...........