LE PROGRAMME 2022 DE LA FRANCE INSOUMISE EST UN MANTEAU D’ARLEQUIN SÉDUISANT ET MENTEUR!

Publié le par Brigitte Bouzonnie

LE PROGRAMME 2022 DE LA FRANCE INSOUMISE EST UN MANTEAU D’ARLEQUIN SÉDUISANT ET MENTEUR!

“Colombine, ne m’abandonne pas. Ne te laisse pas séduire par les couleurs chimiques, et superficielles d’Arlequin. Ce sont des couleurs toxiques, malodorantes, et qui s’écaillent. Mais moi aussi j’ai mes couleurs. Seulement, ce sont des couleurs vraies et profondes (…) La couleur que je fais réjouis l’œil, mais en outre elle est épaisse, substantielle, elle sent bon, elle est chaude, elle nourrit. Je t’aime, je t’attends”(sic)

Michel Tournier : “Pierrot ou les secrets de la nuit”

Les militants de la France Insoumise sont très fiers de leur programme 2022. A juste titre. C’est le seul programme un peu structuré, étayé de la campagne présidentielle 2022. Officiellement, il est sans rival, puisque le programme du Rassemblement « Pouvoir au Peuple, susceptible de le concurrencer avec succès sur le plan idéologique, ne figure pas avec les candidats officiels.

Mais si on le lit de façon un peu sérieuse, ce programme de la FI se révèle être un manteau d’Arlequin, de paroles chatoyantes, séduisant, superficiel et menteur. Lorsqu’on le lit, on pense à la chanson sur musique boite de nuit, maxi deux accords, de Michel Berger pour France Gall : “Superficiel et léger”.

En 2021, soit en dehors de toute campagne électorale, Gilles AMR a rédigé une longue étude stimulante sur les incohérences logiques d’un tel programme : à la fois européiste, voire eurobéat, tout en réclamant sans complexe la souveraineté populaire. Or, la mise en œuvre sérieuse de la souveraineté populaire suppose obligatoirement le retour à la souveraineté nationale, et donc la sortie de la zone euro en plan A, comme le propose clairement notre programme du Rassemblement “Pouvoir au Peuple”. Ce que ne propose pas le programme 2022 de la FI.

L’introduction du chapitre 4 dit : “Notre indépendance d’action et la souveraineté de nos décisions ne doivent plus être abandonnées aux obsessions idéologiques de la Commission européenne ni à la superbe du gouvernement allemand et de ses alliés ! ». Mais, à supposer que la Commission européenne cesse d’avoir des obsessions idéologiques et que le gouvernement allemand soit modeste, cela signifie que la construction européenne, avec ses scandaleuses délocalisations d’activités, -le secteur industriel français bradé au profit du secteur industriel lettonien à bas prix de main d’oeuvre-, nous va parfaitement.

Première incohérence : donc, on le voit : le programme 2022 de la FI réclame le maintien de l’Europe fédérale ET le retour à la souveraineté populaire, ce qui est inconciliable, logiquement parlant. Mais, la logique du programme 2022 de la FI n’est pas une logique cartésienne. Avec lui, un + un ne font pas deux. La logique du programme 2022 de la FI, c’est de faire du ramasse électeurs : des électeurs PS européistes aux électeurs souverainistes de gauche.

Mais ce n’est pas tout : le programme de la FI ne prend pas la mesure de l’importance de la dictature européenne, qui s’est construite secrètement, à l’insu de l’avis des peuples français, allemands, etc..

1°)- Je vous recommande la lecture de l’ouvrage rédigé par François Roth intitulé : “Robert Schuman, du lorrain des frontières au père de l’Europe, édition Fayard, 2008. Ce livre est une hagiographie de Schuman, mais, involontairement, on apprend beaucoup de choses sur le sieur Schuman. Roth montre ainsi comment les Etats-Unis, à travers Dean Acheson, Ministre des Affaires étrangères américain, ont “mandaté” dès 1948 Schuman pour construire une Europe fédérale. Et que celui-ci prenait sa mission (contre rémunération ?) très au sérieux !

Jean Monnet, autre espion à la solde des Etats-Unis, rédige un texte qui est la future déclaration du 9 mai 1950 prônant une Europe fédérale. Ce document est transmis au Président du Conseil, Georges Bidault, MRP, qui le stoppe immédiatement. Et au Ministre des affaires étrangères Robert Schuman, qui l’accepte d’emblée. Le 9 mai 1950, à 18 heures, devant un parterre vide de journalistes, les radios et les photographes ne s’étaient pas déplacés, Schuman lit cette célèbre déclaration, où il propose, d’entrée de jeu, de placer l’ensemble de la production d’acier franco-allemande dans les mains d’une haute autorité, ouverte à tous les pays qui voudraient bien s’y associer.

La proposition fut bien accueillie à Washington et à Bonn. Très froidement en Grande Bretagne.

Comme écrit Roth qu’on ne peut pas suspecter d’anti Schumanisme : “deux objectifs politiques étaient au coeur de la démarche de Robert Schuman : C’ETAIT UN PROJET SUPRA NATIONAL, c’était aussi un projet pour la paix” (sic).

2°)-Par ailleurs, quelques temps avant de mourir, l’ex-chancelier Helmuth Kohl racontait les larmes aux yeux comment l’Europe avait été imposée au peuple allemand qui, majoritairement n’en voulait pas. Et combien il regrettait cette forfaiture.

3°)-Dans le même sens, Jacques Sapir a rédigé la préface d’un ouvrage collectif intitulé : “La grande dissimulation”. Il montre comment, et de façon sournoise, l’Europe supra nationale s’est construite dans le dos des peuples de l’UE, qui en étaient restés à l’Europe des nations voulue par le Général de Gaulle. Je me souviens : on nous disait qu’il n’y aurait jamais rien après l’Europe des nations. C’était la fin de l’Histoire… !

Le projet de corseter les états nations de la vieille Europe était donc au programme depuis au moins 1948. Réalisé partiellement avec la Déclaration du 9 mai 1949. C’est grave : l’union Européenne est une dictature depuis cette époque.

Inversement, le programme de la FI fait de l’Union Européenne supranationale un récit pour lectrices de Fantomette. Gentillet. Inoffensif. Tout ce que l’UE n’est pas.

Brigitte Bouzonnie

https://les7duquebec.net/  

Chargée d'analyse et d'études à la Mission Expérimentation Évaluation des Politiques Publiques en France.

LE PROGRAMME 2022 DE LA FRANCE INSOUMISE EST UN MANTEAU D’ARLEQUIN SÉDUISANT ET MENTEUR!

Publié dans LES 7 DU QUÉBEC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article