VALERY GISCARD D'ESTAING (2/6 )

Publié le par VILDENAY

VALERY GISCARD D'ESTAING (2/6 )

Victoire à l'élection présidentielle de 1974

Georges Pompidou meurt le 2 avril 1974. Le 27 mai 1974, Valéry Giscard d'Estaing devient le troisième président de la Ve République. À 48 ans, il est - et le restera jusqu'à l'élection d'Emmanuel Macron en 2017 - le plus jeune président de la Ve République et le troisième plus jeune de l'histoire.

Dans son discours d'investiture, il déclare : « De ce jour, date une ère nouvelle de la politique française… Ainsi, c'est moi qui conduirai le changement, mais je ne le conduirai pas seul… J'entends encore l'immense rumeur du peuple français qui nous a demandé le changement. Nous ferons ce changement avec lui, pour lui, tel qu'il est dans son nombre et dans sa diversité, et nous le conduirons en particulier avec sa jeunesse ». Fait inédit, c'est à pied qu'il remonte les Champs-Élysées, afin d'aller fleurir la tombe du Soldat inconnu et de raviver la flamme sous l'Arc de triomphe.

Valéry Giscard d'Estaing refuse de dissoudre l'Assemblée nationale, à majorité gaulliste, et nomme au poste de Premier ministre Jacques Chirac.

VALERY GISCARD D'ESTAING (2/6 )

Communication

Les premiers temps de sa présidence sont marqués par une volonté affichée de jeunesse et de modernisation, toujours inspirée des méthodes américaines et du président Kennedy.

Il innove avec un portrait officiel, réalisé par Jacques Henri Lartigue

Il simplifie le protocole de l'Élysée, rajeunit quelques symboles nationaux, le bleu drapeau de l'étendard français est remplacé par un bleu cobalt plus clair, jugé moins agressif, la Marseillaise est jouée sur un ton moins fort et un rythme plus lent.

Il est également le premier président à donner des entretiens en anglais à la presse internationale.

il conduit sa propre voiture, multiplie les occasions de se montrer aux côtés des Français, notamment lors de dîners dans des familles.

Lors du premier Conseil des ministres de sa présidence, il annonce la fin des saisies de presse et des écoutes téléphoniques.

Afin de dépolitiser le secteur audiovisuel, l'Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF), qui était en situation de monopole, est démantelé.

il s'engage à ne pas poursuivre les journaux qui porteraient atteinte à sa personne ou à sa fonction.

Il met également fin à la censure politique ou économique dans le cinéma français.

Sur le plan institutionnel, la révision constitutionnelle du 29 octobre 1974 élargit la possibilité de saisine du Conseil constitutionnel aux parlementaires (60 députés ou 60 sénateurs), permettant ainsi à l'opposition de veiller au respect de la Constitution ; qualifiée de ‘‘réformette’’ lors de son vote par le Congrès, cette mesure a eu un impact important sur le paysage politique et juridique français.

VALERY GISCARD D'ESTAING (2/6 )

Urbanisme

Le 18 juin 1974, Valéry Giscard d'Estaing met un terme au projet de voie express rive gauche à Paris, invitant le gouvernement à financer les voiries urbaines « qui ne risquent pas de porter atteinte à l'environnement et qui présentent un caractère d'urgence plus marqué ».

Le 6 août suivant, il décide de ne plus autoriser à l'emplacement des anciennes halles de Paris la construction d'un centre de commerce international et de le remplacer par un espace vert.

(suite demain)

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article